L’histoire du football est longue et pleine de faits intéressants. L’un des sujets qui n’est pas suffisamment évoqué, c’est la nature particulière des ballons de foot.

Notons qu’il fut une époque où les ballons n’étaient pas rigoureusement réglementés. Les images d’archives le prouvent.

De nos jours, les ballons ne sont pas simplement des outils de marketing. Après tout, présenter son ballon à des milliards de personnes pendant les diffusions de matchs https://fr-be.unibet.tv est un exploit publicitaire. Les ballons sont surtout, des éléments iconiques de l’histoire du foot.

Le ballon Tango

Développé par Adidas pour la Coupe du Monde de 1978 en Argentine, ce ballon est une référence incontournable. Faite de vrai cuir et traité pour être imperméable, le ballon coûtait à l’époque une petite fortune.

Il est reconnaissable par ses triangles noirs géométriquement positionnés, qui laissent sur la face du ballon, de parfaits cercles blancs vides.

Le ballon Jabulani

C’est à l’occasion de la Coupe du Monde de 2010 en Afrique du Sud que ce ballon s’est fait découvrir.

Il n’a pas fait l’unanimité des joueurs à travers le monde. Véritable joyau de technologie, le ballon était trop imprévisible pour les joueurs. Ils ont été nombreux à lui laisser des avis mitigés après la compétition.

Le ballon Tricolore

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce ballon a marqué l’histoire du football français. C’est avec ce ballon aux coloris bleus que la France a remporté la Coupe du Monde de 1998.

Tout comme l’iconique sélection des bleus, ce ballon a une place spéciale dans le cœur des amateurs de foot du pays.

Le ballon Fevernova

Il est iconique pour son apparition lors de la Coupe du Monde de 2002 en Corée et au Japon. Il n’est toutefois pas le ballon dont on garde le meilleur souvenir.

Son revêtement en mousse rendait malheureusement le ballon un peu trop léger. Au moins, il a le mérite d’être immédiatement reconnaissable.