C’est début mars que la Fédération Mondiale de Football Amateur (IFAB) a adopté des évolutions dans le règlement de cette discipline. Ces changements prennent effet dès la saison 2019 – 2020. Ils concernent certaines fautes, mais pas seulement.

Faute de main

Lors de la saison en cours dans le domaine du football amateur, lorsque la main touche la balle, la faute causant un but est immédiatement sanctionnée. Plus la peine de discuter ou d’échanger avec l’arbitre, les joueurs devront utiliser ce temps pour jouer ! Certains analystes y voient un moyen d’éviter qu’un joueur seul puisse influer sur des paris sportifs en marquant de façon ambiguë.

Mur défensif

Fin de la possibilité qu’avaient jusqu’alors les attaquants d’intégrer le mur de l’équipe adverse. Tous les joueurs présents dans le mur de défense seront désormais exclusivement de la même équipe. Leurs adversaires devront impérativement se trouver au minimum à un mètre.

Penalty

Finie l’obligation pour le gardien des buts subissant un pénalty de poser ses deux pieds sur la ligne du goal. Il peut n’avoir qu’un pied sur la ligne, c’est désormais permis !

Coup de pied pour dégager la balle

Plus la peine que le puissant coup de pied du gardien qualifié de “dégagement aux six mètres” soit forcément touché par un autre joueur situé à l’extérieur de la surface de réparation. Il est possible d’orienter le tir directement dans la surface de réparation adverse.

Remplacements

Désormais, les remplacements se font au milieu du terrain. La seule dérogation possible étant en cas de remplacement à cause d’une blessure. Objectif de la réforme : d’une part gagner du temps. D’autre part rendre le jeu plus fluide.

Cartons

Les personnes se trouvant sur le banc de touche peuvent recevoir des cartons. L’arbitre peut les infliger aux entraîneurs, aux joueurs et même aux dirigeants du club.

But litigieux

Plus besoin de vidéo si la balle a touché l’arbitre avant. Tout but inscrit de cette façon n’est plus reconnu.